Forum
  ¤   2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum
 
  ¤   Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
  ¤   Voir mes messages
  ¤   Voir les messages sans réponses
2012-les animaux sonnent l'alarme
Des animaux meurts sans raisons, des inondations menace l'être humain ... CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE C'EST NORMAL??? Est-ce une alarme annonçant le solstice d'hiver de 2012? MERCI DE VOUS JOINDRE À NOUS ET DE PARTAGER VOTRE OPINION.
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 


  
PROBLEME DE CONNECTION SUR LA  PAGE FACEBOOK Sad VOICI LA NOUVELLE PAGE http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com
Mars aurait abrité des supervolcans il y a des milliards d’années

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> planètes Sujet précédent :: Sujet suivant  
Mars aurait abrité des supervolcans il y a des milliards d’années
Auteur Message
2012
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 10 188
Localisation: Portiragnes Dpt 34

MessagePosté le: Jeu 10 Oct - 11:23 (2013)    Sujet du message: Mars aurait abrité des supervolcans il y a des milliards d’années Répondre en citant
 
Selon une nouvelle étude, des volcans explosifs pourraient être à l’origine de certaines structures géologiques observées sur Mars. Provoquant des éruptions massives et violentes, ces volcans auraient à jamais changé le visage de la planète rouge il y a des milliards d’années.
 

 
Si l’on savait que Mars avait connu, au cours de son histoire, une importante activité volcanique, les scientifiques n’avaient pas imaginé à quel point. Une équipe a découvert qu’un important cratère n’avait pas été causé par un impact d’astéroïde comme certains le pensaient jusqu’ici mais par l’éruption d’un supervolcan.
 
Ce cratère dénommé Eden Patera se trouve dans une vaste région martienne appelée Arabia Terra. Située dans l’hémisphère nord de la planète rouge, cette dernière s’étend sur un diamètre d’environ 5.100 kilomètres et date de plus de 3,5 millions d’années (Noachien). Or, elle est criblée de cratères dont la majorité a été causée par des impacts d’astéroïdes. Mais Eden Patera montrait lui des caractéristiques différentes aux autres. 
 
Mesurant 55 km sur 85, il ne présente pas la forme typique des cratères d’impacts, à savoir des bords relevés, dus à l’éjection de matière provoquée par le choc et un pic central plus ou moins prononcé. Au lieu de cela, ce cratère montre un aspect irrégulier avec plusieurs dépressions. Des observations qui avaient poussé certains chercheurs à penser qu’il pouvait avoir été formé par un ancien volcan. Néanmoins, aucune trace d’une telle formation n’avait été découverte.
 
Un volcan pas comme les autres
 
C’est désormais chose faite : dans la revue Nature, des chercheurs ont annoncé avoir bel et bien trouvé les restes d’un supervolcan au niveau de ce cratère. « Ce que nous avons trouvé c’est une sorte de complexe volcanique qui ne ressemble pas aux autres types de volcans que nous connaissons sur Mars« , a expliqué à SPACE.com Joseph Michalski du Planetary Science Institute. C’est pourquoi ils ont eu du mal à trouver des preuves d’activité volcanique dans cette zone, les scientifiques ne cherchaient pas le bon type de volcan.
Les supervolcans ne sont pas comme les volcans boucliers en forme de cône habituellement vus à la surface de Mars et plus jeunes, à l’instar d’Olympus Mons, le plus grand volcan connu du système solaire. Ils laissent des preuves différentes de leur présence, a commenté Michalski. Et pour cause, ce qu’on désigne par « supervolcans », ce sont des volcans explosifs qui peuvent produire plus de 1.000 kilomètres cubes de matériau lorsqu’ils entrent en éruption.
 
« Ces volcans sont très explosifs, ils ne forment pas de grosses montagnes de flots de lave et ils n’ont pas le même profil topographique« , a précisé Michalski. « Peut-être avons nous cherché un volcan bouclier tout ce temps et peut-être pour l’histoire la plus ancienne, nous devions chercher un type explosif« , a t-il ajouté. Reste que les traces de ce type de volcans sont plus difficiles à dénicher mais l’hypothèse d’un cratère d’impact ne tenait pas la route pour Eden Patera, selon le chercheur et ses collègues.
 
Des éruptions massives
 
« Si ces motifs étaient des cratères d’impact, alors ils auraient connu une importante érosion. Ceci signifie qu’ils devraient être superficiels… mais ils sont très profonds. Ils présentent une profondeur qui ressemble à un cratère primaire, mais un cratère primaire est totalement préservé. Ça n’avait donc pas de sens, ça ne ressemblait juste pas à des cratères d’impact« , a poursuivi le spécialiste. En étudiant de nouveau les motifs à la surface d’Arabia Terra, Michalski et son équipe ont donné une toute nouvelle origine aux motifs observés.
 
Selon eux, les couches de matériaux auraient été déposées au cours d’une éruption massive et explosive du volcan d’Eden Patera. Au moins trois éruptions de ce type se seraient produites, vidant la chambre magmatique et provoquant la formation d’une caldeira. Sur Terre, ce type de formation peut être observé notamment au niveau du lac Toba, plus grand lac volcanique du monde, situé en Indonésie ou à Yellowstone aux Etats-Unis. Mais ces éruptions explosives pourraient aussi avoir été provoquées par plus d’un supervolcan.
 
Plusieurs supervolcans à la surface de Mars ?
 
Car en effet, les chercheurs ne pensent pas que celui d’Eden Patera était unique à la surface de Mars et estiment qu’il y en a peut-être eu d’autres dans la même région. Ceci pourrait alors expliquer quelques mystères concernant la géologie de Mars, mais aussi les dépôts de cendres observés par les rover Curiosity et Opportunity respectivement au niveau du cratère Gale et de la plaine Meridiani Planum.
 
« Je suis d’accord avec les auteurs sur le fait que si de tels volcans étaient répandus, disséminés et explosifs, leurs découvertes sont très importantes sur l’histoire du climat et l’habitabilité passée de Mars encore méconnues« , a commenté pour SPACE.com Helmut Lammer, du Space Research Institute de l’Austrian Academy of Sciences. « L’importance dans cette étude réside dans le fait que notre compréhension de la planète Mars dans ces jeunes années devient meilleure« , a encore ajouté ce spécialiste non impliqué dans l’étude.
Avec de tels volcans, des quantités massives de gaz et de vapeur d’eau auraient pu être éjectées dans l’atmosphère martienne qui existait à l’époque et avoir eu ainsi des conséquences sur les conditions qui y régnaient. Toutefois, les recherches devront être poursuivies avant d’en savoir plus, notamment pour peut-être trouver d’autres supervolcans. Mais la tâche ne sera sûrement pas aisée, a reconnu Michalski qui espère cependant que d’autres chercheurs s’y attèleront.
 
Source : Gentside Découvertes


http://www.wikistrike.com/article-mars-aurait-abrite-des-supervolcans-il-y-…




_________________
http://www.facebook.com/pages/2012-Des-animaux-sonnent-lalarme/154200084629…
Revenir en haut Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Oct - 11:23 (2013)    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> planètes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 

 

Galaxian Theme 1.0.1 by Twisted Galaxy
 
Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2004 phpBB Group