Forum
  ¤   2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum
 
  ¤   Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
  ¤   Voir mes messages
  ¤   Voir les messages sans réponses
2012-les animaux sonnent l'alarme
Des animaux meurts sans raisons, des inondations menace l'être humain ... CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE C'EST NORMAL??? Est-ce une alarme annonçant le solstice d'hiver de 2012? MERCI DE VOUS JOINDRE À NOUS ET DE PARTAGER VOTRE OPINION.
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 


  
PROBLEME DE CONNECTION SUR LA  PAGE FACEBOOK Sad VOICI LA NOUVELLE PAGE http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com
Futur : des fermes pour repeupler l’océan

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> ovni -> quand la fiction devient réalité Sujet précédent :: Sujet suivant  
Futur : des fermes pour repeupler l’océan
Auteur Message
2012
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 10 188
Localisation: Portiragnes Dpt 34

MessagePosté le: Dim 29 Sep - 19:12 (2013)    Sujet du message: Futur : des fermes pour repeupler l’océan Répondre en citant
 
Face à la surpêche qui menace les stocks de poissons et à la pollution liée à l’élevage côtier, des ingénieurs travaillent sur d’immenses bassins de culture en haute mer.




Assemblage de pièces triangulaires pouvant atteindre 20mètres d’envergure, l’Aquapod permet une meilleure circulation de l’eau et donc une meilleure oxygénation des poissons.

Lotte, sole, rouget, saumon… Depuis cinquante ans, nos assiettes accueillent deux fois plus de poissons.
A l’échelle mondiale, la consommation annuelle moyenne par habitant est passée de 9,9 kg dans les années 1960 à 18, 4 kg en 2009, selon la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture).
Avec 9 milliards d’habitants à nourrir en 2050, il faudra, pour maintenir le niveau de consommation actuel, pêcher 30 millions de tonnes de poissons en plus par an.
Mais la surpêche menace les équilibres marins et la sécurité alimentaire : 30 % des stocks de poissons sont déjà surexploités ou en déclin.
A tel point qu’un rapport de l’ONU publié en 2010 a dressé un portrait apocalyptique de nos océans, qui pourraient être vidés de tous leurs poissons à l’horizon 2050.
Pour éviter cela, l’aquaculture s’est imposée comme remède dans les années 1980.
Mais ces pratiques intensives ne sont pas sans effet sur l’environnement, car les médicaments utilisés sur les poissons malades polluent les rivages et peuvent contaminer les espèces sauvages.
S’éloigner des côtes
D’autre part, avec l’essor de l’aquaculture – un poisson consommé sur deux provient de l’élevage –, « la bande côtière est très demandée et les espaces disponibles, de plus en plus rares, en concurrence avec d’autres activités comme le tourisme, souligne Jean-Paul Blancheton, chercheur à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer). C’est le blocage majeur ».
L’une des solutions consistera donc à s’éloigner des côtes.
C’est le choix prôné par les ingénieurs américains de la société Ocean Farm Technologies (OFT), basée dans le Maine.
Leur conviction : pour repeupler les océans sans abîmer l’environnement, l’aquaculture devra être offshore (au large).
Depuis 2005, OFT travaille ainsi à la mise au point d’un drôle d’engin : l’Aquapod.
« Un système unique pour l’aquaculture marine, adapté aux conditions de haute mer agitée et pour une large diversité d’espèces », explique l’entreprise.
De 8 à 20 mètres de diamètre, pour un coût allant de 20 000 à 150 000 euros pièce, l’Aquapod pourra accueillir « l’équivalent de 10 à 25 kg de poissons par mètre cube, selon l’espèce », estime Steve Page, le fondateur d’OFT, soit jusqu’à 90 tonnes pour le plus grand modèle (3 600 m3).
Prenant la forme d’un globe métallique géant, l’Aquapod s’assemble comme des Lego.
Pour Steve Page, « c’est comme un bâtiment en briques : de nombreux petits éléments forment une structure solide. »
Pour se prémunir des attaques de requins et des fuites de poissons, une maille en acier galvanisé enveloppe l’ensemble.
Une solidité bien utile quand il s’agira de résister aux rouleaux puissants d’une mer démontée.
Contrairement aux fermes aquacoles classiques, exposées à la houle, l’Aquapod est submersible et ne subit pas l’énergie des vagues en surface.
Malgré son poids imposant, entre 2 et 20 tonnes selon le modèle, « la stabilité de l’Aquapod dans l’eau est due à sa flottabilité quasi neutre, expliquent ses concepteurs. L’objet ne coule pas, et ne remonte pas non plus en surface. »



Des poissons en meilleure santé

Pratiquée en haute mer, l’aquaculture serait moins polluante et permettrait d’élever des poissons plus sains.
« Grâce à la dispersion et à l’assimilation des déchets en eau profonde, on ne constate aucun impact négatif sur l’environnement, assure Steve Page. De plus, comme la circulation de l’eau dans l’Aquapod sera plus importante, les poissons évolueront dans une eau plus propre et plus oxygénée. »
Quarante modèles d’Aquapod sont actuellement en cours d’expérimentation, dont la moitié est aux mains de compagnies commerciales, séduites par le concept.
Les ingénieurs d’OFT imaginent dans plusieurs années des fermes marines nomades, qui dériveront à travers les océans au gré des courants marins.
En mai 2011, ils ont fait dériver un Aquapod de 8 mètres renfermant 2 000 alevins (petits des poissons) au large d’Hawaii.
Au moment de la récolte, en décembre 2011 puis en février 2012, les biologistes ont constaté que les alevins avaient « une performance de croissance et une santé exceptionnelles ».
« Le modèle économique de cette approche n’a pas encore été trouvé, concède Steve Page. Les poissons doivent être nourris tous les jours, donc laisser dériver des cages offshore génère des coûts très lourds. »
La nourriture est le premier poste de dépense, jusqu’à 60 % du coût de fonctionnement d’un Aquapod.
« Le coût carbone de l’éloignement est aussi à prendre en compte », abonde Jean-Paul Blancheton.
Systèmes d’alimentation automatisés, nettoyeurs de cages robotisés, outils de communication par satellite : pour être nomade, la ferme marine du futur devra se barder de technologie.
« C’est la prochaine étape : développer des moyens automatisés à distance performants pour conduire la majorité des opérations depuis la terre ferme », annonce Steve Page.
Dernier enjeu : éviter qu’un Aquapod ne croise la route d’un gros cargo. « Il faudra éviter les voies de navigation, mais il n’y a pas de risque zéro. »


Recycler les plates-formes pétrolières



Que faire des plates-formes pétrolières qui, après avoir pompé leur dernière goutte de pétrole, ont été laissées à l’abandon ?

« Dès les années 1970-1980, les Japonais ont eu l’idée de les utiliser comme fermes aquacoles », explique Jean-Paul Blancheton, chercheur à l’Ifremer.

Par la suite, des expériences similaires ont été menées au large de la Norvège et dans le golfe du Mexique.

Ces structures sont propices à développer un écosystème marin.

« Elles ont l’avantage d’offrir une base de vie et des espaces de stockage, notamment pour l’alimentation », poursuit Jean-Paul Blancheton.

Jusqu’à présent, le stade de l’expérimentation n’a pas été franchi, mais « ce sera, à terme, une reconversion logique », selon le chercheur.

http://www.leparisien.fr/magazine/grand-angle/futur-des-fermes-pour-repeupl…




_________________
http://www.facebook.com/pages/2012-Des-animaux-sonnent-lalarme/154200084629…
Revenir en haut Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 29 Sep - 19:12 (2013)    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> ovni -> quand la fiction devient réalité Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 

 

Galaxian Theme 1.0.1 by Twisted Galaxy
 
Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2004 phpBB Group