Forum
  ¤   2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum
 
  ¤   Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
  ¤   Voir mes messages
  ¤   Voir les messages sans réponses
2012-les animaux sonnent l'alarme
Des animaux meurts sans raisons, des inondations menace l'être humain ... CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE C'EST NORMAL??? Est-ce une alarme annonçant le solstice d'hiver de 2012? MERCI DE VOUS JOINDRE À NOUS ET DE PARTAGER VOTRE OPINION.
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 


  
PROBLEME DE CONNECTION SUR LA  PAGE FACEBOOK Sad VOICI LA NOUVELLE PAGE http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com
François Hollande accueilli à Florange par les sifflets des salariés d'Arcelor (videos)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> Apocalypse économique Sujet précédent :: Sujet suivant  
François Hollande accueilli à Florange par les sifflets des salariés d'Arcelor (videos)
Auteur Message
2012
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 10 188
Localisation: Portiragnes Dpt 34

MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 11:55 (2013)    Sujet du message: François Hollande accueilli à Florange par les sifflets des salariés d'Arcelor (videos) Répondre en citant
 

Après l'arrêt, en avril, des hauts fourneaux de Florange qui a touché 629 des quelque 2 500 salariés du site, FO avait déposé devant l'usine une stèle dénonçant la "trahison" de François Hollande.


François Hollande a été sifflé ce jeudi matin à son arrivée à Florange par les salariés d'ArcelorMittal, qui considèrent comme une trahison du chef de l'Etat, la fermeture des hauts fourneaux de leur aciérie, il y a cinq mois. 

A l'entrée du site, quelques dizaines de salariés CGT et CFDT, brandissant des drapeaux de leurs syndicats, ont hué et sifflé la voiture du chef de l'Etat. Des militants PCF étaient également présents avec une banderole proclamant "la Lorraine a un coeur d'acier. Ensemble pour le maintien de nos industries."


"C'est une trahison, il nous a trahis"


Devant le bureau de l'entreprise, des salariés manifestaient leur amertume, devant les micros et caméras des nombreux journalistes présents. "C'est une trahison, il nous a trahis. A la limite j'aurais préféré qu'il nous mente et qu'il ne vienne pas", a lancé Pascal Olivarez, syndiqué à la CFDT.





François Hollande sifflé à son arrivée à Florange - 26/09/13 à 09h00
"Hollande a dit des choses qu'il n'a jamais faites, on ne va pas lui demander plus", a-t-il ajouté regrettant l'absence d'Arnaud Montebourg qui, selon lui, "avait pris le dossier par le bon bout et fait un travail formidable". "Il a du courage, il revient sur les lieux du crime", a tout de même reconnu Jean Mangin, de FO.
"Si M. Hollande vient uniquement nous redire ce qu'on sait déjà et serrer des mains, ça n'a aucun intérêt. Si c'est uniquement pour honorer sa promesse de revenir, ça ne suffit pas et ça risque de se retourner contre lui. On n'est pas dans un show médiatique", avait averti Edouard Martin, le charismatique leader local de la CFDT, avant la visite présidentielle suivie par quelque 120 journalistes.


VIDEO  http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/5214b7d09473…




François Hollande n'est "pas reçu les bras ouverts comme il l'avait été en février 2012"
Walter Broccoli, de FO, a lui aussi prévenu que M. Hollande ne serait certainement "pas reçu les bras ouverts comme il l'avait été en février 2012". A l'époque, en pleine campagne présidentielle, le candidat PS avait reçu un accueil triomphal. Juché sur le toit d'une camionnette, il s'était bien gardé de promettre explicitement la sauvegarde des hauts fourneaux, mais s'était engagé à proposer une loi pour qu'une "grande firme qui ne veut plus d'une unité de production" soit obligée de trouver des repreneurs.
Ce texte, qui doit être voté à l'Assemblée nationale le 1er octobre, avant d'être examiné par le Sénat, se limite finalement à une simple obligation de recherche d'un repreneur.
Table ronde avec les syndicats
A peine arrivée, M. Hollande s'est engouffré dans le bâtiment administratif du site, pour rencontrer la direction d'ArcelorMittal mais surtout les organisations syndicales lors d'une table ronde, à huis clos, prévue pour durer une heure et demie. "Echange sans intermédiaires et sans tabous"
Pour le chef de l'Etat, il s'agit d'avoir un "échange sans intermédiaires et sans tabous", a indiqué son entourage. "La réunion sera consacrée à l'avenir de l'entreprise et de ses salariés". Ce n'est pas parce que les choses se stabilisent maintenant qu'elles n'ont pas été problématiques il y a quelques mois", ont souligné des conseillers de M. Hollande.
Des investissements en vue ?
Après l'arrêt, en avril, des hauts fourneaux de Florange qui a touché 629 des quelque 2 500 salariés du site, FO avait déposé devant l'usine une stèle dénonçant la "trahison" de François Hollande. Depuis, un accord entre le groupe et le gouvernement est intervenu, selon lequel le groupe ArcelorMittal s'est engagé à investir 180 millions d'euros sur le site sur cinq ans.
Le président, qui avait alors promis de retourner à Florange, arrive avec cette fois dans son escarcelle un pacte Etat-Région (2014-2016) prévoyant 300 millions d'euros d'investissements pour des projets lorrains innovants. Sur cette enveloppe, 33 millions, dont 15 de l'Etat, seront consacrés au site d'Arcelor pour le développement d'une technologie de production d'acier faiblement émettrice de CO2 baptisée Lis (Low impact steel).
Montebourg absent
Arnaud Montebourg, qui l'automne dernier avait menacé de démissionner après le refus par François Hollande de son projet de nationalisation temporaire de Florange, est le grand absent de ce déplacement. Officiellement, le ministre du Redressement productif est retenu par une réunion à Bruxelles.
Mais il y a quelques jours, l'intéressé avait tout bonnement indiqué qu'il n'était "pas du tout au courant" de la visite présidentielle, signifiant ainsi qu'il n'était pas invité à accompagner le chef de l'Etat.


http://www.midilibre.fr/2013/09/26/francois-hollande-accueilli-a-florange-p…




_________________
http://www.facebook.com/pages/2012-Des-animaux-sonnent-lalarme/154200084629…
Revenir en haut Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 11:55 (2013)    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> Apocalypse économique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 

 

Galaxian Theme 1.0.1 by Twisted Galaxy
 
Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2004 phpBB Group