Forum
  ¤   2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum
 
  ¤   Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
  ¤   Voir mes messages
  ¤   Voir les messages sans réponses
2012-les animaux sonnent l'alarme
Des animaux meurts sans raisons, des inondations menace l'être humain ... CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE C'EST NORMAL??? Est-ce une alarme annonçant le solstice d'hiver de 2012? MERCI DE VOUS JOINDRE À NOUS ET DE PARTAGER VOTRE OPINION.
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 


  
PROBLEME DE CONNECTION SUR LA  PAGE FACEBOOK Sad VOICI LA NOUVELLE PAGE http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com
Roms : après les propos de Valls, Bruxelles menace à nouveau Paris de sanctions

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> divers ,inclassable Sujet précédent :: Sujet suivant  
Roms : après les propos de Valls, Bruxelles menace à nouveau Paris de sanctions
Auteur Message
2012
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 10 188
Localisation: Portiragnes Dpt 34

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 16:40 (2013)    Sujet du message: Roms : après les propos de Valls, Bruxelles menace à nouveau Paris de sanctions Répondre en citant
 

Un campement de roms au Zénith à Montpellier en 2012. (ARCHIVES RICHARD DE HULLESSEN)
La Commission européenne a une nouvelle fois menacé mercredi la France de sanctions en rappelant que les Roms, citoyens européens, ont le droit de circuler librement dans tous les Etats-membres de l'UE. Viviane Reding, vice-présidente de la commission chargée de la justice, rappelle que l'Europe met à disposition un budget de 50 milliards d'euros par an à disposition de ses membres pour l'intégration des Roms. 

L'Europe n'a pas tardé à réagir aux propos de Manuel Valls pour qui "il n'y a pas d'autre solution que les reconduites à la frontière". "La libre circulation comme la liberté de résider dans un autre pays sont des droits fondamentaux (...) Si ces principes inscrits dans les Traités ne sont pas respectés, la Commission utilisera tous les moyens à sa disposition" pour sanctionner ces violations, a averti le porte-parole de la Commission Olivier Bailly.


Viviane Reding : "Il y a de l'élection en l'air en France"


"Les Roms, comme tous les citoyens de l'UE, bénéficient de la liberté de circuler librement dans tous les Etats membres de l'UE et de résider dans un autre pays que leur pays d'origine", a-t-il rappelé. La Commission a déploré une confusion "volontaire ou involontaire" dans les règles et principes européens faite par les responsables politiques en France. "Il y a de l'élection en l'air en France", a résumé Viviane Reding, la vice-présidente de la Commission chargée de la Justice. Elle poursuivait : "Il y a cinquante milliards d'euros qui sont à disposition et qui ne sont pas utilisés. Je me demande pourquoi" assure Viviane Reding. Cette somme concerne toute l'Europe. "On laisse venir les choses jusqu'à ce qu'elles soient impossibles et on ne fait pas le travail d'intégration. Nous avons mis l'argent sur la table. Il pourrait servir aux maires et je vois que cet argent n'est pas utilisé."


Viviane Reding était invitée sur France Info ce matin :

http://www.franceinfo.fr/player/export-reecouter?content=1153921



Des menaces déjà proférées par l'Europe il y a trois ans
Viviane Reding avait déjà été contrainte, sous la présidence de Nicolas Sarkozy il y a trois ans, d'user de la menace contre la France pour stopper les expulsions de Roms. "Le fait que la Bulgarie et la Roumanie ne soient pas membres de Schengen n'empêche nullement leurs citoyens de circuler dans l'UE au titre des libertés fondamentales", a également souligné Olivier Bailly.
Roumains et Bulgares pourront librement travailler en Europe en 2014
Aucune date n'a été fixée pour les adhésions car elles devront être approuvées à l'unanimité des 26 Etats membres de l'espace Schengen. Or, plusieurs pays, dont la France, bloquent. En revanche, les travailleurs roumains et bulgares pourront venir travailler librement en France et dans tous les autres pays de l'UE à compter du 1er janvier 2014, avec la fin des dernières restrictions imposées en France et dans sept autres pays, dont l'Allemagne et la Belgique.
10 à 12 millions de Roms en Europe
L'Europe compte entre 10 et 12 millions de Roms et la plupart sont des citoyens de l'UE. "La France, comme tous les autres Etats de l'UE, s'est engagée sur une stratégie nationale d'intégration des Roms", a rappelé Viviane Reding. "L'argent européen est disponible, mais les projets d'insertion font défaut en France", a-t-elle déploré. 

Roms : Amnesty International exhorte la France à mettre un terme aux "expulsions forcées"
Les Roms "continuent à être victimes d'expulsions forcées" de leur campement en France malgré une circulaire interministérielle d'août 2012, et ces expulsions sont même en augmentation, dénonce Amnesty International mercredi dans un rapport, exhortant le gouvernement à y mettre fin. "Le constat est aussi accablant, voire pire que ce que nous avions constaté en 2012", lors d'un premier rapport, a expliqué Geneviève Garrigos, présidente d'Amnesty International France, lors d'une conférence de presse.
Rompre avec les évacuations à répétition de campements
Un an après la circulaire d'août 2012, qui prévoit un diagnostic social avant toute expulsion de terrains occupés illégalement et censée permettre de rompre avec les évacuations à répétition de campements et bidonvilles, "force est de constater qu'elle n'a pas empêché leur poursuite" : les populations roms migrantes "continuent à être victimes d'expulsions forcées", souligne le rapport d'Amnesty.
Expulsions en augmentation en 2012
Le nombre d'expulsions est même "en augmentation et des records ont été atteints pour l'année 2012 et l'été 2013", selon l'organisation humanitaire. "En 2012, 11 982 migrants roms ont été chassés des squats et bidonvilles", et ils étaient 10 174 au premier semestre 2013, soit "un nombre jamais atteint depuis le début des recensements en 2010", souligne Amnesty.
Pas de proposition de logements alternatifs
Se basant sur des études de terrain à Lille, Lyon et en Ile-de-France, Amnesty constate que "le cycle infernal d'expulsions forcées continue, le plus souvent sans que des logements alternatifs soient proposés. Les Roms sont rendus sans abri, contraints à se réinstaller dans d'autres campements de fortune et à recommencer à zéro. Cela entraîne une dégradation de leurs conditions de vie, une rupture de scolarisation et de suivi des soins", a précisé Marion Cadier, chercheuse à Amnesty.
Une application de la circulaire à la discrétion des préfets
De plus, la circulaire, qui "n'est pas contraignante", est appliquée "à la discrétion des préfets", souligne-t-elle. Lorsqu'elle est mise en oeuvre, le diagnostic social est "souvent partiel", sans réelle consultation des personnes, et aboutit le plus souvent à des solutions d'hébergement "peu adaptées", temporaires, et souvent situées à des kilomètres du campement initial, loin des lieux de scolarisation des enfants, ajoute-t-elle.
L'organisation souhaite également que la circulaire soit amendée afin d'interdire les évacuations durant la trêve hivernale et de proposer "des solutions d'hébergement et de relogement convenables" plusieurs jours avant le début des évacuations.
Ces élus qui perpétuent les clichés
Enfin, Amnesty International dénonce "les propos de certains membres du gouvernement qui perpétuent les clichés et attisent les réactions d'animosité et de rejet", citant notamment le ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Ce dernier a estimé mardi qu'il était "illusoire de penser qu'on règlera le problème des populations roms à travers uniquement l'insertion" et que seule une minorité d'entre eux souhaitaient s'intégrer. Au contraire, "une majorité souhaitent avoir un logement, du travail, des enfants scolarisés et une offre de soin", a répondu Jean-Pierre Corty, de Médecins du Monde, dénonçant des "arguments fantasmés" des acteurs politiques, qui "rendent les Roms bouc émissaires de questions sociales plus larges".



http://www.midilibre.fr/2013/09/25/roms-bruxelles-menace-a-nouveau-paris-de…




_________________
http://www.facebook.com/pages/2012-Des-animaux-sonnent-lalarme/154200084629…
Revenir en haut Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Sep - 16:40 (2013)    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> divers ,inclassable Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 

 

Galaxian Theme 1.0.1 by Twisted Galaxy
 
Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2004 phpBB Group