Forum
  ¤   2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum
 
  ¤   Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
  ¤   Voir mes messages
  ¤   Voir les messages sans réponses
2012-les animaux sonnent l'alarme
Des animaux meurts sans raisons, des inondations menace l'être humain ... CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE C'EST NORMAL??? Est-ce une alarme annonçant le solstice d'hiver de 2012? MERCI DE VOUS JOINDRE À NOUS ET DE PARTAGER VOTRE OPINION.
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 


  
PROBLEME DE CONNECTION SUR LA  PAGE FACEBOOK Sad VOICI LA NOUVELLE PAGE http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com
SUITE L'Armée américaine a secrètement pulvérisé des substances radioactives sur St Louis (videos)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> societé secrete ,prophetie mayas ,etc... Sujet précédent :: Sujet suivant  
SUITE L'Armée américaine a secrètement pulvérisé des substances radioactives sur St Louis (videos)
Auteur Message
2012
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 10 188
Localisation: Portiragnes Dpt 34

MessagePosté le: Sam 7 Sep - 19:05 (2013)    Sujet du message: SUITE L'Armée américaine a secrètement pulvérisé des substances radioactives sur St Louis (videos) Répondre en citant
 

 
Opération LAC
 





L'opération LAC (Large Area Coverage) était une opération de l'US Army Chimical Corps qui consistait à disperser des microscopiques particules de sulfure de cadmium et de zinc (ZnCdS) sur une grande partie des États-Unis. L'objectif était de déterminer la plage de dispersion géographique d'agents biologiques ou chimiques.
 
 

 
Des essais antérieurs

Il y a eu des tests qui ont eu lieu avant le 1er épandage affilié à l'opération LAC. L'armée a admis pulvériser dans des endroits du Minnesota de 1953 au milieu des années 1960.

L'opération LAC a été entrepris en 1957 et 1958 par l'US Army Chimical Corps. Principalement, l'opération s'est traduite par la pulvérisation de grandes surfaces avec du sulfure de zinc et de cadmium. L'US Air Force a prêté à l'armée un C-119, "Flying Boxcar", et il a été utilisé pour disperser la tonne de sulfure de zinc et de cadmium dans l'atmosphère au dessus des États-Unis. Le premier test a eu lieu le 2 décembre 1957, le long d'un chemin d'accès du Dakota du Sud à International Falls, Minnesota.

Les tests visaient à déterminer la dispersion et la répartition géographique des agents biologiques ou chimiques. Les stations sur le terrain ont suivi les particules fluorescentes de zinc et de cadmium. lors du premier essai et par la suite, une grande partie de la matière dispersée finit par être portée par les vents au Canada. Toutefois, comme c'était le cas pour le premier test, les particules ont été détectés jusqu'à 2.000 km de leur point de chute. Une ligne de vol typique couvrant 640 km libérait 2270 kg de sulfure de zinc et de cadmium et en 1958 environ 100 heures ont été consacrées en vol pour l'opération LAC. Ce temps de vol comprenait quatre pistes de différentes longueurs, dont l'une était de 2250 km.

Des tests spécifiques

Le 2 décembre 1957 le test a été incomplet en raison d'une masse d'air froid descendant du Canada. Elle a porté les particules de leur point de chute, puis a pris un tour nord-est, en prenant la plupart des particules avec elle au Canada. Les opérateurs militaires ont considéré le test comme un succès partiel, car une partie des particules ont été détectées à 2000 km de là, dans une station à New York. Un essai en février 1958 à Dugway Proving Ground a terminé de manière similaire. Une autre masse d'air canadienne a balayé et mis les particules dans le golfe du Mexique. Deux autres tests, l'un le long d'un chemin de Toledo, Ohio à Abilene, au Texas et un autre de Detroit, à Springfield, Illinois, à Goodland, Kansas, a montré que les agents dispersés à travers cette méthode aérienne pourrait atteindre une couverture généralisée lorsque les particules ont été détectées sur les deux côtés de la trajectoire de vol.

Portée

Selon Leonard A. Cole, un document de l'Army Chimical Corps intitulé "Résumé des événements majeurs et des problèmes" (1958) décrit la portée de l'opération LAC. Cole a déclaré que le document indiquait que les essais ont été les plus importants jamais entrepris par le "Corps des produits chimiques" (Chimical Corps) et que la zone d'essai s'étendait des montagnes rocheuses à l'océan Atlantique et du Canada vers le golfe du Mexique. D'autres source décrivent la portée de l'opération LAC de façon variable, on peut citer le "Midwest des États-Unis" et les "États à l'est des Rocheuses". Des emplacements spécifiques sont également mentionnés comme : Un chemin du Dakota du Sud à destination de Minneapolis, Minnesota, Dugway Proving Ground, Corpus Christi, au Texas, centre-nord du Texas, et la baie de San Francisco.

Risques et enjeux

Un grand nombre de preuves existent sur les effets néfastes sur la santé du sulfure de zinc et de cadmium suite à l'opération LAC. Cependant, une étude du gouvernement américain, réalisé par l'US National Research Coucil déclare, en partie : "Après une enquête exhaustive, indépendante d'examen demandé par le Congrès, nous n'avons trouvé aucune preuve que l'exposition au sulfure de zinc et de cadmium à ces niveaux pourraient rendre les gens malades." Cependant, l'utilisation de ZnCdS reste controversée et certains critiques ont accusé l'armée de littéralement "utiliser le pays comme laboratoire expérimental".
 



Opération DEW

L'opération Dew se réfère à deux essais séparés sur le terrain (Dew 1 et Dew 2) menées par les États-Unis dans les années 1950. Les tests ont été conçus pour étudier le comportement des aérosols d'agents biologiques libérés dans l'air.

Dew 2 impliqués la libération de particules fluorescentes et de spores de Lycopodium à partir d'un aéronef. Dew 2 a été décrit dans un rapport de l'armée datant de 1953 qui est resté classé jusqu'en 1997 où l'US National Research Council a rapporté le programme de dispersion de sulfure de cadmium et de zinc par l'armée américaine dans les années 1950.
 




 
Voici les dernières phrases de conclusion du rapport officiel sur cette affaire :
 
"Bien que nous comprenons parfaitement le malaise du public qui a suivi quand il a été découvert, de nombreuses années après l'événement, que de vastes régions de la Grande-Bretagne (et des États-Unis) avaient été soumis à cette forme d'expérimentation, les données existantes montrent qu'aucun danger pour la santé publique se pose."
 
Rendez-vous dans 30 ans lorsque les épandages actuels seront déclassifiés pour un beau copier-coller !
 


 
Source:  http://en.wikipedia.org/wiki/Operation_LAC
               Un livre sur le sujet
                Le rapport officiel

http://actu-chemtrails.over-blog.com/article-epandage-de-zinc-et-de-cadmium…




_________________
http://www.facebook.com/pages/2012-Des-animaux-sonnent-lalarme/154200084629…
Revenir en haut Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 7 Sep - 19:05 (2013)    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> societé secrete ,prophetie mayas ,etc... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 

 

Galaxian Theme 1.0.1 by Twisted Galaxy
 
Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2004 phpBB Group