Forum
  ¤   2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum
 
  ¤   Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
  ¤   Voir mes messages
  ¤   Voir les messages sans réponses
2012-les animaux sonnent l'alarme
Des animaux meurts sans raisons, des inondations menace l'être humain ... CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE C'EST NORMAL??? Est-ce une alarme annonçant le solstice d'hiver de 2012? MERCI DE VOUS JOINDRE À NOUS ET DE PARTAGER VOTRE OPINION.
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 


  
PROBLEME DE CONNECTION SUR LA  PAGE FACEBOOK Sad VOICI LA NOUVELLE PAGE http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com
PEACE, mort et ruine ; Ou la fausse utilisation d’un symbole très ancien

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> societé secrete ,prophetie mayas ,etc... Sujet précédent :: Sujet suivant  
PEACE, mort et ruine ; Ou la fausse utilisation d’un symbole très ancien
Auteur Message
2012
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 10 188
Localisation: Portiragnes Dpt 34

MessagePosté le: Ven 28 Juin - 17:44 (2013)    Sujet du message: PEACE, mort et ruine ; Ou la fausse utilisation d’un symbole très ancien Répondre en citant
 
 
 
 
 
 
 
 
Dans le monde entier, l’année 1968 est entrée dans l’Histoire comme l’année du mouvement de la paix et des étudiants. En Suisse, ce mouvement a pris son essor avec ce qu’on a appelé la bagarre du Globus, qui a commencé le samedi 29 Juin 1968, devant le Globus-Provisorium à Zürich/Suisse, par une manifestation. On avait appelé à cette manifestation politique, sur le glacis, au moyen d’un tract bleu et critique envers le gouvernement. Au cours de la nuit du 29 au 30 Juin 1968, des jeunes et la police se livrèrent à des bagarres de rue, à Zürich, comme il n’y en avait plus jamais eu depuis des décennies.
Un point culminant du mouvement des étudiants et de la paix des années 60 fut le légendaire festival américain de Woodstock, de 1969, auquel assistèrent environ 500 000 personnes, qu’on appelait alors des hippies. L’un des objectifs principaux des participants/participantes au Festival était de manifester contre les normes sociales et contre la guerre qui faisait alors rage au Vietnam. A côté des idéaux de paix, de liberté et d’ autonomie, etc. les drogues jouaient aussi un grand rôle. La consommation des drogues était certes illégale, mais ne pouvait plus être contrôlée par les forces de l’ordre. Les tabous et les préceptes sociaux furent dissous. Beaucoup de visiteurs/visiteuses du Festival Open Air dansaient dévêtus, et avec des couleurs le plus possible chatoyantes, dessinées par les masses sur les corps nus. La sensualité n’était pas non plus un sujet tabou, parce que la culture de la jeunesse se dressait également par ce moyen contre les normes sociales. Un autre motif principal des participants/participantes de Woodstock était de se reconnaître dans la nature de l’homme. Des slogans comme paix, harmonie, flower power, rébellion et démonstration de paix parcoururent le monde. Ce qu’on appelait les enfants-fleurs répandirent et proclamèrent leur paix et l’amour libre. La musique devint politique et fut marquée par des chanteurs protestataires comme Bob Dylan ou Joan Baez, etc. Malheureusement, l’Histoire a montré que que le monde n’a pas fondamentalement été transformé dans un sens positif et évolutif, même par des festivals de paix et des manifestations en faveur de la paix.
Notre planète n’a pas été pacifiée de cette manière -et beaucoup de guerres, ainsi que des meurtres et actes terroristes sévissent sur notre planète près de 35 ans plus tard, dans des proportions dont on ne peut plus guère saisir l’étendue.
Beaucoup de héros issus du mouvement de la paix ont été happés par leur carrière politique, par la puissance et les dollars. Des noms comme Jerry Rubin sont complètement oubliés. Rubin était tout d’abord un porte-parole hippie radical, devint ensuite un consommateur de pilules vitaminées conformiste et disparut tôt, selon des communiqués de presse. La culture et la musique des soixante-huitards n’est plus vue, ni entendue par leurs petits-enfants, et elle est largement tombée dans l’oubli chez la nouvelle génération.
Le soi-disant mouvement de la paix et hippie a été accompagné d’un symbole marquant, un symbole censé représenter la paix, l’amour et l’harmonie. C’est le signe qui en tant que PEACE symbole a obtenu une notoriété mondiale. On a pu le voir à des millions d’exemplaires, dans toutes les couleurs possibles, sur des banderoles, des drapeaux, des bijoux, des habits, en tant que tatouage, ou sur des pochettes de disques, etc. Au cours des années, et avec la disparition du mouvement hippie et de la paix, le symbole Peace disparut également petit à petit. Récemment, cependant, il a été et il est est à nouveau sorti de l’oubli et on peut le rencontrer plus souvent. Sur le site web (http://www.hippie.ch) il est manifestement mis en relation avec les hippies. En ce moment, il se trouve également d’une manière omniprésente sur les visages des manifestants et manifestantes anti-guerre. A la télé, il se trouve également actualisé en tant que succédané pour le logo “viva”.
 

Symbole de mort ! Beaucoup d’interprétations et de spéculations courent sur l’origine et la véritable signification de ce symbole ou signe PEACE. Les tentatives d’explication remontent jusqu’au patrimoine traditionnel des satanistes où le symbole peace est traité comme une patte d’oie. Chez les Chrétiens, il est considéré comme la manière grecque d’écrire Christ – une synthèse faite à partir du X (Chi) et du P (Rho). Une autre explication, fort banale, fournit une autre hypothèse de genèse du signe de la paix. Il se composerait des deux lettre N (pour nucléaire) et D (pour désarmerment) issues de la langue militaire symbolique des signes de l’alphabet pavillonnaire. Entouré d’un cercle représentant symboliquement la terre, il a été conçu, selon d’autres sources, en 1958, par le concepteur et artiste britannique Holtom, sur demande des opposants à la guerre nucléaire.
Il avait apparemment pris les lettres de l’alphabet sémaphore (indicateur). Ces signes sont créés à l’aide de 2 fanions de signalisation. Pour chaque lettre et chaque chiffre, il existe une indéniable position de pavillon, qui trouve son utilisation dans la Marine.
Selon les rapports, le signe PEACE a été utilisé pour la première fois à Pâques en 1958. A l’époque, il y a eu une marche de Londres vers une usine d’armes atomiques à Aldermaston. Le signe PEACE avait été emmené par les activistes de la paix-hommes et femmes-sur de grands panneaux en carton.
Aux Etats-Unis, il s’est créé durant les années 60 un large mouvement de la paix contre la guerre au Vietnam. Des mots d’ordre connus depuis longtemps comme p.ex: “Make Love – Not War” tirent leur origine de ce mouvement. Le signe PEACE devint le symbole de la jeune génération – PEACE NOW!
Peu après, le signe resurgit dans le Mouvement des Droits Civiques américain des années 60. A la suite de cela, il acquit alors en très peu de temps une notoriété internationale. Cependant, contrairement à toutes les opinions courantes, ce symbole est beaucoup plus ancien qu’on ne l’admet généralement. En vérité, c’est une histoire d’évolution qui remonte déjà à des millions d’années et le symbole a une toute autre signification. En effet, il y a des millions d’années déjà, il a été appelé à la vie par Nokodemion et présente la signification de mort et d’existence de la mort. En 2004, la FIGU a publié un livre de symboles, où des symboles très anciens de Nokodemion sont représentés.
 

Rune de mort Ce qui est intéressant, aussi, c’est que le symbole moderne PEACE ressemble beaucoup à l’ancienne rune de mort. Ceux qui s’opposent à l’ancienne théorie de la naissance de ce symbole ne voient pourtant qu’un pur hasard à sa ressemblance avec la rune de mort qui, selon eux, n’alimenterait que les thèses des conspirationnistes. Une autre thèse de création du symbole PEACE renvoie au fait qu’il s’agit d’une trouble signification double issue de l’alphabet des runes anglo-saxon. A cet égard, , la rune 2.yr aurait été utilisée et minimisée à maintes treprises, pour devenir une “croix de Néron”. (Une véritable croix de Néron ne peut être recherchée que dans les banques d’enregistrement et elle est dessinée comme une croix de brigand inversée.)
L’origine du signe PEACE remonte en effet à une circonstance historique, qui se trouve à 1800 années dans le passé. Il n’est donc guère probable que le symbole n’ait vu le jour qu’au 20°siècle.
Selon la chronologie habituellement en vigueur, c’est l’empereur Néron qui a règné sur le royaume romain des Césars au cours des années 54-68 ap.J.C.. Ces indications d’années sont pourtant soumises à certaines fluctuations, selon les diverses chroniques. Au cours des années 54-59, le philosophe Sénèque aurait exercé une grande influence sur l’empereur romain Néron. Dans les récits historiques terrestres, Néron est considéré comme imprévisible, mégalomane, pyromane et psychopathe.
 

Croix de Néron, resp.croix de brigand inversée En l’an 59, il aurait notamment assassiné sa mère Agrippine. Néron lui-même a été adopté par l’empereur Claude. Lorsque Claude décéda en l’an 53, Néron épousa sa fille Octavie. Après le meurtre de son demi-frère Britannicus, Néron se disputa avec son précepteur, le philosophe Sénèque. Vers l’an 62, Néron aurait également assassiné sa femme Octavie. Dans la nuit du 18 au 19 Juillet en l’an 64 ap.J.C., Rome connut un incendie dévastateur. Le feu dura plus de sept jours. Les narrations historiques parlent d’un feu expérimental mais qui, sous l’effet du vent, échappa à tout contrôle. Selon d’autres traditions, Tigellin et d’autres prétoriens auraient provoqué les incendies sur l’ordre de Néron. Vraisemblablement, l’empereur voulait faire de la place pour la Domus Aurea.
On a communément attribué l’incendie dévastateur de Rome à la folie des grandeurs de l’empereur. C’est pourquoi, on a considéré que c’était l’empereur Néron qui était l’incendiaire. A cette époque, les premiers hommes chrétiens commencèrent à s’organiser. Ils croyaient aux discours de Pierre et de Paul, qui soi-disant en tant qu’apôtres, avaient déjà cheminé avec Jésus-Christ, resp. Jmmanuel. Indépendamment du fait qu’Jmmanuel n’a jamais appelé à lui des apôtres, l’enseignement originel d’Jmmanuel avait déjà été falsifié à l’époque par Pierre et Paul. La communauté de ces chrétiens primitifs était considérée, dès le début, par les Romains et les dirigeants, comme une secte dangereuse. C’est pourquoi, leurs membres furent persécutés.
La persécution des Chrétiens par l’empereur Néron n’était pas une persécution fondamentale des Chrétiens pour des raisons religieuses; il est plus vraisemblable que Néron, selon les narrations historiques, s’était efforcé d’éloigner de lui les soupçons qui le rendaient responsables de l’incendie. De ce fait, pour les responsables, la minorité mal aimée christo-religieuse arrivait à point nommé. Beaucoup de chrétiens furent accusés de conspiration et crucifiés, cousus dans des sacs et jetés aux chiens ou brûlés comme torches vivantes. Les deux meneurs chrétiens, Pierre et Paul, furent mis à mort à Rome, selon les divers Pères de l’Eglise. Paul fut décapité au sabre, en tant que citoyen romain et Pierre fut crucifié. Néron lui-même, cependant, selon les données pléiares, n’était pas ce monstre sanguinaire et pyromane, comme l’a laissé entendre l’Histoire. Il a bien plutôt, lui-même, été la victime d’intrigues meurtrières et d’attaques sournoises. Néron lui-même est mort quelques années après, de sa propre main.
Or, il faut savoir, à présent qu’à l’époque romaine, la croix du supplice présentait une toute autre forme.. Contrairement à l’opinion et doctrine théologique, la croix romaine ne présentait cependant pas la forme connue, comme elle est dépeinte, à tort, également à l’occasion de la crucifixion d’Jmmanuel. Les condamnés étaient cloués à une croix, dont les branches transversales étaient dirigées vers le haut, selon un angle oblique, en forme de V. Cette forme a été utilisée, par assimilation au symbole très ancien de l’arbre de vie. En tant que symbole d’un arbre dont les branches se dressent dans le ciel. La forme chrétienne de la croix, connue de nos jours, avec un angle de 90°, n’a trouvé que plus tard son utilisation. En règle générale, les condamnés étaient cloués à la croix, avec la tête vers le haut. Par ailleurs, on n’enfonçait pas les clous à travers les paumes des mains des condamnés, mais à travers le poignet, à l’articulation de la main, dans la chair. C’est de cette manière, aussi, qu’Jmmanuel avait été cloué à la croix, des années auparavant.
Pour la crucifixion de Pierre, le cas était pourtant quelque peu différent. Pour des raisons tout à fait précises, il a été cloué sur la croix en sens inverse, et la tête en bas, de sorte que ses bras étaient tournés vers le bas, en forme de V, en direction du sol. C’est également la forme qui est représentée dans le soi-disant signe PEACE.
La légende dit également que Néron, par l’assassinat et la crucifixion du meneur Pierre, a fait allusion à la paix. Par la mort du chef de secte chrétien, on devait à nouveau rétablir l’ordre et la tranquillité, et ainsi, la paix. C’est dans ce contexte, qu’on parle à nouveau, aujourd’hui, de la soi-disante croix de Néron. En vérité, il s’agit, concernant cette affirmation, d’une hypothèse qu’on ne peut probablement plus prouver.
Les Latins de l’ancien empire romain connaissaient parfaitement la signification d’un grand nombre d’anciens symboles. Ainsi, également, la signification de la forme de la croix d’exécution dirigée vers le haut, qui représente l’arbre de vie, comme celle de la croix dirigée vers le bas, qui représente la mort. Cependant, la source de leur savoir n’est plus claire. Il se peut que le symbole ait été noté ou transmis oralement durant des générations, et qu’il ait ainsi survécu aux millénaires. Mais par ailleurs, il a également pu être extrait des banques d’enregistrement et noté, par certaines circonstances et démarches inconscientes. Le fait est, cependant, que diverses personnes connaissent cette relation et la signification du symbole. Pour cette raison, c’est à dessein qu’ils placèrent la croix d’exécution dans la position inverse, pour la crucifixion de Pierre. De cette manière, ils symbolisaient la force refluante de la vie dans le sol. La vie ne pouvait, ainsi, pas tendre vers le ciel, mais devait s’écouler dans la terre et dans le sol, où elle était livrée à la destruction.
Le symbole est donné sous forme de deux symboles différents. Tourné vers le haut, et avec la forme d’un double V, il symbolise l’arbre de vie, dont la vie et les branchages se dressent vers le ciel, resp. vers les hauteurs. Il symbolise l’aspiration créatrice des forces vers un perfectionnement relatif et une constante ascension et progression. La vie peut s’épanouir dans l’arbre de vie.
Le symbole PEACE avec le V tourné vers le bas porte en lui la valeur et la signification mort et existence de la mort.
 

Le Véritable symbole de la paix Pour le soi-disant symbole PEACE, actuellement utilisé, il s’agit donc,d’une manière double, d’une mauvaise application et mauvaise interprétation de sa signification effective. D’un côté, d’une mauvaise utilisation et inversion de l’arbre de vie, d’autre part, de la transformation du symbole mort et existence de la mort en la supposée valeur paix. L’arbre de vie inversé ne laisse pas venir à expression et s’écouler dans le sol la force de vie. De la sorte, l’impulsion de vie devient destruction de vie. Il symbolise la destruction, l’anéantissement et la ruine. Il ne renvoie pas à la mort sous forme évolutive, qui tend vers la vie de la mort et réalise ainsi une partie importante de la vie humaine; il renvoie bien plus à la fausse application d’une mort insensée, à la destruction sous forme dévolutive. Il renvoie, de ce fait, à une absurdité dévolutive et à une finitude forcée. De la sorte, le symbole PEACE ne peut, d’aucune façon, être associé à l’amour, à la paix et à l’harmonie; il est taché de sang dans ses formes. Le sang d’hommes comme Pierre, qui, de cette manière, ont dû subir la mise à mort et ont été expédiés dans l’au-delà par cette forme de crucifixion indescriptible ment inhumaine. La force s’écoule du symbole en direction de la terre. Elle quitte la vie et perd ainsi toute force, comme une plante qui se fane ou un corps humain qui se décompose petit à petit.

En clair, tout cela signifie que les hommes d’aujourd’hui et le mouvement de la paix s’identifient à tort à un supposé et faux symbole de la paix et provoquent ainsi, en vérité, agitation et mort, disharmonie et froideur, ainsi que guerre, destruction, anéantissement, tout ce qui est mal, sous toutes les formes imaginables. Et ce, parce que le faux symbole PEACE utilisé par les terriens renferme, en fait, tout le contraire de la paix, de l’harmonie et de la vie, dans sa forme, à savoir, la mort insensée et la destruction.


http://mutien.com/site_officiel/?p=8074




_________________
http://www.facebook.com/pages/2012-Des-animaux-sonnent-lalarme/154200084629…
Revenir en haut Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Juin - 17:44 (2013)    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> societé secrete ,prophetie mayas ,etc... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 

 

Galaxian Theme 1.0.1 by Twisted Galaxy
 
Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2004 phpBB Group