Forum
  ¤   2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum
 
  ¤   Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
  ¤   Voir mes messages
  ¤   Voir les messages sans réponses
2012-les animaux sonnent l'alarme
Des animaux meurts sans raisons, des inondations menace l'être humain ... CROYEZ-VOUS VRAIMENT QUE C'EST NORMAL??? Est-ce une alarme annonçant le solstice d'hiver de 2012? MERCI DE VOUS JOINDRE À NOUS ET DE PARTAGER VOTRE OPINION.
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 


  
PROBLEME DE CONNECTION SUR LA  PAGE FACEBOOK Sad VOICI LA NOUVELLE PAGE http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com
france: Expulsion de Leonarda : Valls toujours sous le feu des critiques

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> Apocalypse économique Sujet précédent :: Sujet suivant  
france: Expulsion de Leonarda : Valls toujours sous le feu des critiques
Auteur Message
2012
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2011
Messages: 10 189
Localisation: Portiragnes Dpt 34

MessagePosté le: Jeu 17 Oct - 11:10 (2013)    Sujet du message: france: Expulsion de Leonarda : Valls toujours sous le feu des critiques Répondre en citant
 
Plusieurs personnalités de gauche se disent outrées par l'expulsion de la collégienne rom kosovare. A droite, Jean-François Copé demande à François Hollande "d'assumer ses responsabilités" et de "trancher".

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls est d'un tollé d'une rare violence de la part de la gauche après l'expulsion par la police d'une collégienne rom kosovare interpellée lors d'une sortie scolaire, contraignant Jean-Marc Ayrault à monter au créneau.
Le 9 octobre, Leonarda Dibrani, 15 ans, domiciliée à Levier (Doubs), a dû descendre en pleurs du car dans lequel elle se trouvait avec ses camarades de classe et une de ses enseignantes pour rejoindre sur un parking la police. Celle-ci a ensuite reconduit à la frontière toute la famille, qui faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire.


L'affaire, révélée mardi soir par le Parti de gauche, a embrasé la classe politique à gauche, qui a violemment reproché cette interpellation au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Elle a choqué jusqu'au ministre de l'Education, Vincent Peillon. "Je demande qu'on sanctuarise l'école" et "que cette situation ne se renouvelle pas", a-t-il solennellement déclaré mercredi à la sortie du Conseil des ministres, dans la cour de l'Elysée.
"Dans le respect du droit"
Manuel Valls a eu beau marteler que l'expulsion de la collégienne s'était déroulée "dans le respect du droit", Matignon a très vite annoncé qu'une "enquête administrative" sur les "conditions d'éloignement" de la jeune collégienne était lancée. Selon le député écologiste local, Eric Alauzet, le préfet du département n'a pas été alerté des circonstances dans lesquelles Leonard a a été prise en mains par la police.
M. Ayrault a assuré comprendre "l'émotion" suscitée par cette affaire et promis une annulation de la décision si l'enquête - aux résultats promis "dans 48 heures" - démontrait qu'il y a eu "faute".
Interrogé à son arrivée mercredi soir en Martinique, première étape d'un voyage de quatre jours aux Antilles, le ministre de l'Intérieur a répété qu'il était "pour une politique d'intégration" et que Jean-Marc Ayrault et lui étaient "sur la même ligne". "Il nous appartient d'y voir plus clair avant de commenter les faits", a prudemment déclaré le président François Hollande, cité par la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, qui a reconnu "des divergences d'appréciation" sur la façon dont l'interpellation a eu lieu.
Si une faute est démontrée, "cette famille reviendra (en France, ndlr) pour que sa situation soit réexaminée en fonction de notre droit, de nos pratiques et de nos valeurs", a assuré le Premier ministre devant les députés. Les arrêtés de reconduite à la frontière, a-t-il rappelé, "n'autorisent pas que les enfants soient interpellés dans l'enceinte scolaire" ou lors de déplacements organisés par l'école.
Dans la soirée, le président de l'UMP, Jean-François Copé, a estimé que le président Hollande ne pouvait "pas rester silencieux", estimant "urgent" qu'il "assume ses responsabilités et tranche".
"La honte, c'est maintenant"
Pierre Laurent, numéro un du PCF, a "exigé" du chef de l'Etat "un engagement solennel et immédiat de stopper toute expulsion de jeunes étrangers scolarisés".
Dès mardi soir, les réactions avaient été très vives à gauche, à l'instar du Parti de gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon fustigeant une "politique inhumaine" du ministre de l'Intérieur. Les attaques ont redoublé mercredi. "Il y a la loi. Mais il y a aussi des valeurs avec lesquelles la gauche ne saurait transiger. Sous peine de perdre son âme", s'est indigné le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. "La honte, c'est maintenant. Rendons Valls à Le Pen", a écrit M. Mélenchon dont le parti a demandé "la démission" de Manuel Valls.
 A l'opposé des réactions enflammées, l'ancienne candidate socialiste à la présidentielle Ségolène Royal a appelé au calme dans l'attente des résultats de l'enquête administrative. "La loi a été respectée puisque tous les recours (de la famille pour pouvoir rester en France, ndlr) ont été épuisés", a-t-elle affirmé.
Jean-Pierre Chevènement, président fondateur du MRC et ancien ministre de l'Intérieur, a apporté son soutien à Manuel Valls, estimant qu'il "arrive un moment où il faut appliquer la loi".
Entre-temps, Leonarda a confié à l'AFP, depuis le faubourg de Mitrovica, dans le nord du Kosovo, où elle se trouve actuellement, son désir intense de revenir en France, où elle vivait depuis près de cinq ans. "Je n'ai aucune chance ici", "j'ai peur", "je ne connais personne, je ne parle pas la langue", a-t-elle dit. En France, "j'avais la liberté, je ne veux pas rester ici".


http://www.midilibre.fr/2013/10/17/expulsion-de-leonarda-valls-sous-le-feu-…




_________________
http://www.facebook.com/pages/2012-Des-animaux-sonnent-lalarme/154200084629…
Revenir en haut Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Oct - 11:10 (2013)    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    2012-les animaux sonnent l'alarme Index du Forum -> 2012-les animaux sonnent l'alarme -> Apocalypse économique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 

 

Galaxian Theme 1.0.1 by Twisted Galaxy
 
Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2004 phpBB Group